Actualité sociétaire

Juillet-Septembre 2016

La Direction s'installe à Montluçon !

 

   Si les activités scientifiques, financières, et administratives restent majoritairement concentrées à Paris, la Direction, quant à elle, se retrouve au 25 Quai Rouget de Lisle, à Montluçon, nouveau siège du Projet Energium, où le Professeur Alexandre GEORGES, Directeur-Chercheur du Projet Energium, a désormais décidé de placer son bureau, depuis lequel il préside les affaires internes et externes du programme de recherches récemment privatisé.

Pourquoi Montluçon ?

   Tout d'abord, il faut décrire ce qu'est Montluçon : Une petite ville de 40 000 habitants environ, traversée par le Cher et dominée par le château des ducs de Bourbon, offrant en centre un cadre tantôt médiéval, tantôt classique, selon qu'on se trouve au sein de la cité ou bien sur le Boulevard de Courtais qui l'entoure. A priori, ce bourg ne semble pas représenter un quelconque intérêt pour un programme de recherches tel que le Projet Energium. Cependant, il en existe bel et bien. Premièrement, la Direction ayant souvent à se déplacer, il convenait de lui choisir une position centrale dans le pays, afin d'économiser du temps lors de ses nombreux déplacements. De surcroît, c'est dans le bureau du Professeur GEORGES que sont reçus les investisseurs. Il fallait donc opter pour un environnement confortable et accueillant. Ce sont ces paramètres qui ont décidé la Direction à installer le siège en un manoir situé en bordure du Cher, à Montluçon.

Quelle équipe pour le bureau du Professeur GEORGES ?

   L'équipe qui constitue les services financiers de la Direction est nouvelle, jeune, et dynamique. Elle traite les dossiers d'investissement, négocie avec les investisseurs, assiste le Directeur dans ses actions, et représente avec lui la société. S'ajoutent, à la gestion des affaires financières, l'administration et les services de sécurité, assurant la protection du siège et de la Direction.

Quelle est l'activité principale de la Direction en l'état actuel du projet ?

   L'activité principale du bureau du Professeur GEORGES est financière. En effet, le Projet Energium doit lever 12 000 000 000 d'euros, sur la base d'investissements privés, pour aboutir. L'objectif étant d'arriver à lever 25 % du coût total du réacteur avant Août 2018, le travail d'appel à investissements est intense et demande une forte réactivité aux services financiers de la Direction. C'est donc en comptant sur son solide dossier prévisionnel et ses partenariats, que le Projet Energium travaille à la réunion des fonds nécessaires à sa réussite.

Le Secrétariat Général.

Articles associés :

Recherches

                                   

Actualité européenne

La privatisation a réussi !

 

   La privatisation d'un programme de recherches n'est jamais chose simple. Pourtant, elle est parfois nécessaire à l'aboutissement de certains projets d'envergure. C'est le cas du Projet Energium, au coût total estimé de 12 000 000 000 €.

 

Quelles seront désormais les activités de la société ?

   Les activités de la société en termes de recherche et de planification du chantier de la technopole et du réacteur ne sont pas différentes, ce sont les activités financières et administratives qui s'adapteront désormais à la nouvelle forme de l'entité. Cela passera notamment par un changement de siège et une refonte des services financiers et administratifs.

Quelles seront désormais les difficultés ?

   Les difficultés ne seront pas d'ordre financier, mais concerneront l'image du Projet Energium et sa sûreté, des faits des pressions exercées par certains acteurs du marché énergétique et des campagnes de désinformation et de décrédibilisation. Si le premier élément était assez prévisible et naturel, le second a particulièrement attiré notre attention, si bien que le Professeur GEORGES a adressé, le 3 Janvier 2017, au Conseil d'Administration, un rapport faisant état de la situation et annonçant ses décisions, dont voici un extrait : Se produit actuellement, via divers forums et réseaux sociaux, une campagne de désinformation au sujet des activités scientifiques et financières du Projet Energium, dans le but de le décrédibiliser ou de l'accuser de travailler à - je cite : "participer honteusement à la destruction programmée de l'Humanité". S'il ne s'agissait que de cas isolés et de propos inaudibles, cela ne constituerait pas un réel problème. Or, il s'agit d'avis écoutés et partagés, parfois d'actes, ce qui peut avoir pour conséquences, d'une part, de nuire à l'image du Projet Energium et, d'autre part, de compromettre gravement sa sécurité et celle de ses employés. [...] J'ai donc décidé que, durant toute la période de restructuration, aucun autre employé que moi ne serait autorisé à publier des déclarations relatives au programme de recherches et de mettre en place les dispositifs nécessaires à la sûreté du Projet Energium et de ses membres, conformément à la législation en vigueur sur le territoire de la République. [...] Aussi, un dossier est en cours de constitution au sein de la Direction, afin d'appuyer sa demande d'ouverture d'information judiciaire, pour les motifs de diffamation, de faux, d'usage de faux, d'usurpation d'identité, de menace, et de compromission de la sécurité du Projet Energium, programme de recherches en physiques théorique et nucléaire.

Pourquoi les activités financières sont elles suspendues ?

   Durant la restructuration, seront réorganisés les services administratifs et financiers, sans lesquels ne peut s'opérer de levée de fonds efficace. Ainsi, l'offre publique de titres financiers est temporairement interrompue, les fonds nécessaires à la restructuration et le début du chantier ayant été levés.

Le Secrétariat Général.

Articles associés :

Recherches

 

Actualité européenne

Janvier-Mars 2017