Le réacteur Energium Europe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fusion nucléaire par confinement inertiel est une réaction nucléaire consistant à faire fusionner des noyaux d'hydrogène en les soumettant à de fortes pressions et températures. C'est cette combustion qui permet le rayonnement des étoiles.

La méthode de confinement inertiel choisie serait alors le laser.

Le travail de nos équipes de recherches portent donc aujourd'hui sur la construction du réacteur Energium Europe, destiné à produire, en très grande quantité, de l'énergie propre et renouvelable.

Qu'est-ce-que le réacteur Energium Europe ?

Tout-d'abord, il convient de préciser que le réacteur sera aménagé dans un complexe plus grand : la technopole AURORA.

Il s'agit d'une structure de production électrique, conçue pour produire sans nuire ...

Comment fonctionne le réacteur Energium Europe ?

Tout d'abord, sont constituées au sein du Système de Production du Combustible des billes d'hydrogène (de deutérium et de tritium) d'où elles sont extraites, puis elles se voient confinées dans le Système de Confinement du Combustible, sont ensuite captées par le Système d'Extraction du Combustible, avant d'être transférées par le Système Transfert du Combustible pour, enfin, arriver dans les Cellules de Production.

Par la suite, les CP sont bombardées par le Système de Confinement Inertiel par Laser, provoquant ainsi des réactions de fusion nucléaire au sein des CP.

Le Système de Refroidissement Hydraulique amène alors de l'eau liquide au réacteur. L'eau ainsi acheminée sert d'abord de source en hydrogène pour le SPC, pour ensuite servir à refroidir le Coeur du Réacteur, qui transmet à l'eau la chaleur issue des réactions thermonucléaires qui devient, de fait, gazeuse. La vapeur ainsi formée est alors évacuée par le Système d’Evacuation Hydraulique.

L'énergie mécanique portée par la vapeur d'eau montante est enfin transmise au Système de Génération Electrique, grâce à sa turbine qui, entrant en rotation, transmet à son tour l'énergie mécanique à l'aiment octopôlaire de l'alternateur du SGE. Un champ magnétique est alors généré au sein de l'alternateur, ayant pour effet de produire de l'électricité, à partir de l'énergie mécanique que reçoit l'aiment. Le courant électrique issu du SGE est dit "alternatif".

Quelques chiffres :

- Coût total de 12 000 000 000 d'euros.

- Productivité de 10 000 TWh par cellule.

- Productivité totale du réacteur de 60 000 TWh.

- Pression minimale au sein d'une CP de 1 Tbar.

- Température minimale au sein d'une CP de 100 MK.

On peut conclure en confirmant que la production d'électricité par le réacteur Energium Europe ne nécessite effectivement pas l'utilisation de ressources épuisables, de matières hautement radioactives, ou de carburants dont la combustion engendrerait l'émission de gaz carboniques.